Les cavaliers Ligériens vous souhaitent de très BONNES VACANCES !
 
Accueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le système digestif du cheval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
titenouille374
Welsh
Welsh


Messages : 84
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Le système digestif du cheval   Ven 24 Jan - 12:43




Le cheval est un herbivore monogastrique. La digestion du cheval se fait en deux phases : une phase enzymatique dans l’estomac et l’intestin grêle et une phase de fermentation microbienne dans le cæcum et le côlon.

L’appareil digestif commence par la cavité buccale ou les dents ont une grande importance. Un défaut de mastication ou une malformation peuvent être à l’origine d’une mauvaise digestion. La mastication stimule la motricité de l’estomac. Pendant la mastication les aliments sont mélangés à la salive (50L sont secrétés par jour par le cheval). Elle contrôle également l’acidité de l’estomac. Suivant le type d’aliment mastiqué la sécrétion salivaire est plus ou moins importante (le foin nécessite 4x son poids de salive pour être déglutit). La qualité microbienne de l’eau joue un rôle d’introduction de micro-organismes dans le tractus digestif.

Le bol alimentaire descend dans le pharynx, dans une connexion musculaire situé entre la bouche et l’œsophage. Le pharynx permet le passage d’un côté de l’air qui va continuer vers la trachée et de l’autre les aliments qui poursuivent vers l’œsophage. Le pharynx comprend une partie importante qui est le voile du palais qui interdit le reflux des aliments mais qui n’empêchera pas le reflux par les narines en cas d’obstruction.

 L’épiglotte va interdire aux aliments de passer dans les voies respiratoires, elle est souvent agressée quand on intube le cheval pour faire passer un vermifuge ce qui peut entraîner une paralysie du voile du palais.
Vient ensuite l’œsophage qui mesure 1m50 de long et qui est muni d’une musculature puissante afin de permettre, si le système alimentaire se bloque, d’entretenir des spasmes et des contractures.

L’estomac est juste situé derrière le foie et est peu développé. La muqueuse gastrique n’est pas la même partout dans l’estomac. La muqueuse pro-ventriculaire, dite squameuse, est blanchâtre et non digestive, donc sensible aux sécrétions acides. Elle est séparée par une ligne suturale de la muqueuse glandulaire, digestive ou peptique digestive, qui est une portion glandulaire rouge, épaisse, molle et enduite de mucus. Au début de l’estomac se trouve le cardia qui correspond à la terminaison de l’œsophage. L’ouverture du cardia est très étroite, elle est fermée hermétiquement en dehors du passage des aliments et ceinturée par un sphincter puissant qui empêche le cheval de régurgiter. On trouve à quelques centimètres le pylore qui est un orifice facilement dilatable et permet la communication entre l’estomac et le duodénum.                                                                                     
L’estomac ne peut contenir que de 10 à 18L d’aliments, mais ne se remplie qu’au 2/3 car il se mélange avec de la salive, donc sa capacité réelle est de 6 à 12L. Il se vidange au fur et à mesure de la consommation des aliments qui doivent donc être nombreux et peu volumineux. L’estomac voit passer 25% de son contenu en une demi-heure et les 2/3 en une heure. Le dernier tiers peu y séjourner 5 à 6H si le cheval n’ingère plus rien. La digestion gastrique ne se fait que sur la dernière fraction d’un repas, soit environ 2 à 4L. Si au bout de 12H le cheval n’a rien mangé il ne restera dans l’estomac que 2% de son contenu initial. 75% des liquides sont évacués en une demi-heure après leur ingestion. Le volume de la sécrétion gastrique est peu important à cause d’un PH peu acide, donc peu stérilisante. Il existe une flore microbienne intra-stomacale.

Les aliments sortent ensuite de l'estomac par le pylore, et se dirigent (via l'intestin grèle) dans la plus grosse poche du système digestif : le ceacum
C'est le début du gros intestin. Il occupe la moitié du volume abdominale. C'est un organe qui est très lourd (contenance entre 30 et 50 litres) qui a tendance à bouger, ou à glisser (suite à un gros bruit, une chute, un choc …) entrainant souvent des problèmes d’ordre digestifs. L'attache du cæcum se trouve sous la troisième lombaire, dans le creux du flanc droit (c'est la crosse du cæcum). La pointe du cæcum est à une main derrière le sternum, du côté gauche.



les aliments finissent ensuite leur trajet dans le gros intestin, ou les derniers echanges avec le sang peuvent se faire, grace aux infinis replis de la muqueuse intestinale, qui est truffée de milliers de capillaires sanguins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le système digestif du cheval
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Remettre le systéme digestif en place aprés un vermifuge ?
» comment savoir si son cheval est heureux???
» cheval à la maison
» Couvrir ou pas son cheval à la saison froide?
» cheval qui charge sur le parcour de CSO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les cavaliers Ligériens :: Le cavalier propriétaire :: Santé et alimentation de son cheval-
Sauter vers: