Les cavaliers Ligériens vous souhaitent de très BONNES VACANCES !
 
Accueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le vue du cheval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
titenouille374
Welsh
Welsh


Messages : 84
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Le vue du cheval   Ven 24 Jan - 12:41

Le cheval dispose d’un angle de vue de 340° avec seulement deux angles morts (devant et derrière). Sa vision lui permet de voir sur les côtés, mais il ne voit pas une main directement posée sur son chanfrein ou si quelque chose lui est présenté au niveau de la bouche.  En contrepartie les champs de vision de chaque œil ne se superposent que sur une bande étroite à l’avant. Le cheval ne peut donc apprécier les distances que dans cette zone. L’acuité visuelle du cheval est moyenne ou médiocre pour certaines races (par exemple, 75% des chevaux de trait sont myopes). En revanche, lorsqu’il a les yeux baissés le cheval à la capacité de voir aussi bien les objets proches du sol que ceux qui sont lointains (à cause de la forme ovale de son cristallin). La vision du cheval présente une fréquence de perception de 20 à 25 images par seconde (l’homme c’est de 15 à 18).  Cette caractéristique entraîne une meilleure faculté à percevoir les mouvements. Le cheval voit bien la nuit grâce au tapetum lucidum (couche réfléchissante qui recouvre sa rétine). Il a une capacité visuelle proche du chat la nuit. La pupille peut s’ouvrir au fur et à mesure que la lumière baisse ce qui contribue à ses performances. En contrepartie la vision du cheval gère difficilement les transitions brusques de luminosité.



La lumière blanche se décompose en une multitude de couleurs que la physique définie en longueurs d’ondes. La lumière change de couleur selon les objets qu’elle frappe, notre œil perçoit ces changements. L’œil ressemble à un appareil photographique. L’intensité de la lumière est contrôlée par l’iris pour éviter l’éblouissement. La lumière est ensuite concentrée par la lentille pour que l’image se forme sur la rétine (à l’envers). Le cerveau va remettre l’image à l’endroit. La rétine contient les photorécepteurs qui captent la lumière. Le signal capté est ensuite retransmis au cerveau par le nerf optique. La rétine couvre la majeure partie de l’intérieur de l’œil. Dans la zone centrale on retrouve la macula qui contient le maximum de cellules réceptrices dont les capteurs de couleur, les cônes et les bâtonnets. A la périphérie de la macula, les bâtonnets sont plus nombreux que les cônes, et transmettent principalement la variation de luminance.  Ce sont les cônes qui captent la couleur. Ils sont plus concentrés au centre de l’œil.  Les chevaux ont deux types de cônes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halva
Hanovrien
Hanovrien
avatar

Messages : 362
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 72
Localisation : La Fouillouse - Unieux

MessageSujet: Re: Le vue du cheval   Ven 24 Jan - 13:43

Par contre j'ai lu des tas de chose et je n'ai jamais trouvé si le cheval voyait en noir et blanc ou en couleur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titenouille374
Welsh
Welsh


Messages : 84
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Le vue du cheval   Ven 24 Jan - 18:35

le cheval perçoit en effet les couleurs, mais il perçoit mal les nuances.
un chandelier en bois non traité, sur une carrière en sable, il le verra mal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le vue du cheval   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le vue du cheval
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment savoir si son cheval est heureux???
» cheval à la maison
» Couvrir ou pas son cheval à la saison froide?
» cheval qui charge sur le parcour de CSO
» Cheval convalescent : thèse trouvée, un trésor!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les cavaliers Ligériens :: Le cavalier propriétaire :: Santé et alimentation de son cheval-
Sauter vers: